jeudi 24 mars 2016

Restaurant Chermanne - Mars 2016

Restaurant Chermanne - Charleroi

Non, on ne l'oubliera jamais ce mardi noir... On n'oubliera jamais que notre petit pays, comme malheureusement beaucoup d'autres, a été touché dans sa chair, que l'horreur est venue assombrir nos vies.
Au crépuscule de ces 3 jours de deuil national, il est temps pour moi de prendre la plume à nouveau. J'ai un peu de mal à trouver les mots pour commencer cet article, tout me parait un peu futile quand je pense aux drames de ces derniers jours. Mais il faut célébrer la vie, ne pas laisser gagner ces obscurantistes fous à lier, la vie doit continuer. Et le plaisir que m'apporte de belles assiettes, un bon moment autour d'une bonne table en compagnie des gens que j'aime n'a pas de prix, me rend heureuse et partager avec vous ces moments de bonheur a quelque chose d'apaisant en soi.

Ce mercredi soir, "le jour d'après" comme les médias l'ont si bien nommé, il n'est pas question d'annuler cette table chez Chermanne que j'ai réservé il y a plus de deux semaines dans le cadre des Restodays pour passer un moment avec ma petite maman. Il est si rare de se retrouver en tête à tête, et là, ces instants partagés à deux prennent une dimension un peu plus précieuse encore.
Nous arrivons sur le coup de 19h. Le restaurant Chermanne se situe à l'Avenue de l'Europe à Charleroi, la rue longeant le palais des expositions. Le quartier n'est pas des plus agréables mais on est des carolos "pure souche" et on en a vu d'autres. La façade est jolie, la grande baie vitrée est habillée d'un filtre au nom du restaurant que je trouve particulièrement sympa.




Stéphane Chermanne officiait avec brio depuis dix ans quasi à l'Etang Bleu à Lobbes, établissement connu et reconnu par les gastronomes de la région. Il s'est installé en septembre 2015 aux commandes de son propre établissement, ici à Charleroi, et c'est une vraie réussite. Une cuisine "bistronomique", pleine de goût et originale, mettant en avant des produits locaux.
Je ne découvre pas les lieux pour la première fois mais en passant la porte, c'est avec plaisir que je retrouve la salle du restaurant. La décoration a ce petit côté sobre, apaisant et chic en même temps, le bois, la luminosité, les jonquilles posées sur les tables ont ce petit quelque chose d'estival et joyeux qui nous fait directement nous sentir bien. Nous sommes accueillies comme il se doit par le chef, souriant et agréable, entouré de ses serveurs, eux aussi particulièrement sympathiques. Nous sommes les premières, super, je vais pouvoir faire quelques photos de la salle pour vous en faire profiter ;-)




Le menu proposé pour les Restodays nous est présenté sur un petit tableau. Deux entrées au choix (ou les deux pour les gourmands), un plat et un dessert. Quelques suggestions sont également disponibles et si on le souhaite, on peut également commander à la carte. Bref, Restodays ou pas, on nous laisse le choix et on adore ça. Nous faisons tranquillement notre choix en sirotant notre apéritif, un coupe de bulles très agréable. Pour ma part, je reste sur le menu Restodays, il me convient parfaitement. Maman, elle, souhaite juste prendre un plat différent et cela ne pose pas de problèmes. Pas de forfait vins mais une jolie carte de vins bien étoffée. Je vous laisse découvrir les détails de notre repas, qui comme à mon habitude, sont expliqués sous les photos.


La mise en bouche: un excellent velouté Dubarry (chou-fleur) très onctueux, plein de goût, on commence tout en douceur.

Un jambon italien qui fond dans la bouche servi en accompagnement du petit potage.

Le beurre de ferme de Lionel Plaquette, joliment présenté.

Le pain au levain du moulin de Vencimont.


Notre entrée: La ballottine de volaille et ris de veau aux fines herbes, rémoulade de céleri rave, légumes acidulés et coulis de pistache. Dès la première bouchée, mes papilles sont en émoi, les légumes servis en pickles explosent en bouche, le céleri rave assaisonné parfaitement, la ballotine est tendre et pleine de goût, tout est exquis, une vraie réussite.




Le plat de maman: La pièce de boeuf "du moment" béarnaise. Ma maman étant une petite mangeuse, j'ai terminé son assiette ;-) et je dois dire que cette viande était d'une tendreté, elle fondait dans la bouche, un plaisir. La béarnaise faite maison est maîtrisée et délicieuse. Une jolie salade et des frites, elles aussi, faites maison et ça se sentait. Info pour les amateurs du genre, le restaurant propose aussi une côte à l'os de boeuf maturé.

Mon plat: Le filet de veau rôti aux épices, "stoemp" de scaroles, asperges blanches de Malines, champignons, jus réduit et monté au beurre fermier. J'avais besoin de Belgitude en ces jours sombres et ce plat m'a tout simplement enchanté. Une cuisson parfaite, un stoemp à tomber, des légumes croquants, c'était tout simplement parfait.

Notre dessert: Mousse chocolat-praliné, crumble coco, crème de lait, coulis menthe basilic, sorbet framboise. Ce coulis menthe basilic était détonnant, l'association avec la framboise explosive, le tout, pas trop sucré. Un vrai délice.

En conclusion, nous avons passé une superbe soirée. Le repas était à la hauteur de la réputation du chef, une vraie cuisine de saison, inventive sans trop en faire, des assaisonnements justes, des produits d'une qualité indéniable. 
Grâce à une ambiance douce, un service agréable, souriant et ultra efficace, nous avons profité de ces instants magiques du "vivre ensemble", oublié quelques instants la morosité des jours noirs que traverse notre pays et je remercie vivement Stéphane et son équipe de transmettre de si belle façon leur amour pour la bonne cuisine. Ce restaurant est sans aucun doute la meilleure adresse de Charleroi ville et j'y retournerai encore et encore.



Adresse: Avenue de l'Europe, 62
               6000 Charleroi

Cotation: 14/20 au Gault et Millau







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire