mercredi 13 avril 2016

Le Comptoir de Marie - Avril 2016

Le Comptoir de Marie à Mons.

Mardi soir, nous voilà en route vers Mons. On ne connait que trop peu les nombreux restaurants de la région, nos visites se restreignant souvent aux Grands Prés ou à la boutique J&Joy dont Chéri est fan. Et comme on a décidé d'agrandir notre champ d'action en ne nous cantonnant plus à Charleroi et ses environs, c'est tout naturellement que l'idée du Comptoir de Marie s'est présentée à nous.

Le Comptoir de Marie est un des trois établissements du chef Luc Broutard, bien connu des Montois. La Table du boucher,  brasserie spécialisée dans les viandes de grande qualité et La Madeleine, qui sert principalement du poisson et des fruits de mer, sont les deux plus anciens. Le Comptoir de Marie, c'est le restaurant "Saveurs du monde" et aussi le plus récent, basé sur un concept bar à tapas. Il a créé la surprise en obtenant une première étoile Michelin il y a quelques mois. 



Nous arrivons, tout émoustillés par la perspective de ce repas, sur le coup de 19h. L'établissement se situe à proximité de la Grand place, dans une petite rue  à droite juste après l'ancienne Cour d'Appel et la maison communale. Très peu de possibilités pour se garer à proximité sauf si on a  de la chance. Il faut donc faire quelques pas après avoir parquer sa voiture. Hier soir, il faisait assez bon, cela ne nous a donc pas spécialement gêné. La façade, atypique de par sa couleur donne déjà le ton de la soirée, originale!




Allez, c'est parti, on rentre... On découvre une petite salle, toute en longueur, superbement décorée en noir et rouge. Un style très moderne, des tabourets hyper confortables. Les effets de lumière sont particulièrement bien étudiés et on n'a pas du tout l'impression d'être dans une pièce sombre. Le principe du grand comptoir donnant sur le chef et son équipe en action est du plus bel effet, j'adore. Nous sommes accueillis de manière très cordiale et on comprend directement que l'étoile ne leur est absolument pas monté à la tête. Tout est très naturel, simple, on attend avec impatience la suite. Le fond sonore est très agréable, de la musique espagnole très douce, le côté bar à tapas est respecté à 100%. A l'étage, une deuxième salle comprenant 4 hautes tables de 4 personnes, permet aux clients ne souhaitant pas vivre l'expérience au comptoir de profiter de leur repas de manière plus individuelle.






Le menu unique proposé est une succession de 8 tapas, de la mise en bouche au dessert pour un prix défiant toute concurrence, 37€. Un prix qu'on peut qualifier d'irréel dans un étoilé pour le nombre de plats proposés. Le choix est laissé sur la fin du repas entre les fromages et le dessert. Si on veut les deux, un petit supplément de 8€ est demandé. Un forfait vins est proposé pour 28€ et une jolie carte des vins propose un panel de bouteilles que je ne commenterai pas vu ma faible connaissance dans ce domaine ;-) Dernière précision, quelques suggestions apéritives sont également disponibles pour débuter le repas mais honnêtement, on a eu bien assez avec le menu.



L'apéro proposé par la maison est un très bon Cava, nous l'avons beaucoup apprécié. Le chef et sa brigade s'affairent aux fourneaux, la balade au pays des tapas haut de gamme peut commencer. Mes impressions se trouvent sous les photos, comme toujours.


La mise en bouche: un velouté d'asperges blanches et son vitello tonato. On comprend directement que la suite va être à la hauteur de nos espérances.

Premier tapas: Les asperges de Malines en salade, vinaigrette d'herbes et saumon fumé extra doux. Mmmh, ça commence fort et on comprend alors réellement d'où leur est venu leur étoile. Des asperges croquantes à souhait, une vinaigrette riche en goût et très fraîche, des saveurs, des herbes, un saumon ultra fondant. Chéri, qui n'est pas très fan des asperges a beaucoup aimé, c'est tout dire.

Deuxième tapas: La Burrata des pouilles, tomates bio et basilic frais. Quel délice. Des produits de haute qualité, tout est subtilement associé, une huile d'olive excellente et ce petit morceau de pain croquant à tomber, on a adoré.

Troisième tapas: Le Blanc de seiche grillé et sa salsa verde. Les plats se succèdent et ne se ressemblent pas mais question goût, quel bonheur. Des explosions de saveurs, une cuisson, ici de la seiche, tout simplement merveilleuse. Des produits toujours aussi beaux, des petits poivrons d'origine sud américaine tirant sur le sucré, des petits pois.

Quatrième tapas: Le filet de rouget en tartine croustillante, niçoise de légumes. Nous voilà transportés dans le Sud, les assaisonnements sont terribles, la cuisson du rouget parfaite. 


Cinquième tapas: Le boeuf Rugia Gallega séché, pomme fondante, roquette et crottin de Chavignol. Le chèvre est râpé directement devant nous par le chef. Une association de saveurs détonnante grâce à la force du crottin de Chavignol. 

Le chef nous a présenté la pièce brut de boeuf Rugia Gallega (rouge de Gallice) qui a été séchée pendant plus de 50 jours. 

Le plat (sixième tapas): Boeuf Holstein mijoté, purée façon Robuchon. Le coup de coeur de Chéri! Une fine purée onctueuse et délicieuse, un vrai goût de pomme de terre; une viande encore une fois de très grande qualité, cuite à la perfection. La sauce et les différentes sortes d'oignons donnaient une vraie valeur ajoutée au plat. 

Les fromages que nous avons donc pris en supplément.

Le dessert de Chéri: Les desserts furent sans conteste la partie la moins travaillée du repas. Choix entre 3 propositions, il a choisi le café liégeois.

Mon dessert: Un sorbet maison à la mandarine très frais, servi avec un petit coulis et quelques framboises extra bonnes.

L'équipe presque au complet, un des demoiselles étant dans la salle du haut lorsque j'ai fait la photo. Le chef, Terence Van Heer, est ici à l'extrême gauche.

Nous avons complètement adhéré à cette cuisine, ces produits, ces saveurs. Une ambiance et un service très proches du client et à mille lieux des étoilés traditionnels. Quel magnifique moment nous avons vécu au Comptoir de Marie. On pense déjà à y retourner tant l'expérience nous a plue! Le chef est hyper humble et est disponible pour chacun d'entre nous à toutes les étapes du repas, nous présentant les plats et les produits, s'inquiétant de notre avis, vérifiant que nos verres sont remplis. Je manque de superlatifs tant ce repas fût à notre goût. Je ne peux d'ailleurs pas vous dire quel plat j'ai préféré, ils étaient tous aussi bons les uns que les autres. Un rapport qualité prix imbattable à ce niveau de cuisine, du haut de gamme à prix tout doux. Je vous le conseille vivement, nous en sommes sortis enchantés et personnellement, il fait maintenant partie de mon top 5.
Merci à Terence pour sa simplicité et sa gentillesse, et merci à sa sympathique équipe. A très bientôt sans aucun doute!


Adresse: Le Comptoir de Marie
                Rue d'Enghien, 8
                7000 Mons
                065/87.29.49

Cotation: 1 étoile Michelin, 14/20 au Gault & Millau.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire