dimanche 1 mai 2016

Maxime Colin - Mai 2016

Maxime Colin à Kraainem.

Samedi soir, direction Kraainem. Nous voilà partis à la découverte du jeune chef Gault & Millau de l'année 2016 pour Bruxelles... Maxime Colin. Il a pris la décision, il y a quelques semaines maintenant, de quitter les fourneaux de La Villa Lorraine où il a fièrement maintenu l'étoile, pour voler de ses propres ailes. Et c'est tout naturellement qu'il nous a invité à découvrir son restaurant éponyme situé dans le parc du Château Jourdain. Nous avions déjà fréquenté l'établissement du temps de l'Oude Pastorie, tenu à l'époque par son frère Gaetan, parti depuis officier du côté de l'Avenue Louise... C'est donc avec plaisir que nous avons redécouvert l'établissement, situé dans un cadre bucolique, annonçant de très jolies soirées au bord de l'eau lorsque le temps le permettra. Quelques pas sont à faire pour y arriver après avoir garer son véhicule.






A l'intérieur, la décoration est sobre, des nappes blanches, des briques apparentes et quelques touches plus peps comme les cadres très colorés aux murs. J'ai beaucoup aimé les abat-jours en suspension qui ont, pendant tous le repas, teintés les assiettes de reflets rouges, j'ai trouvé ça très joli. 
Arrive le très souriant Chef, qui prend le temps de converser quelques instants avec nous, de nous expliquer les différentes formules au menu. L'ambiance est calme, un peu comme si le temps s'était arrêté, nous nous étonnons même d'être seuls... Une demi-heure plus tard, le restaurant est full mais l'espacement des tables rend malgré tout l'ambiance intimiste et agréable. 





Le menu est proposé en 3, 5 ou 6 services. Nous optons pour le deuxième, accompagné du forfait vins. L'apéritif, une coupe de bulles Taittinger nous est servie avec deux jolies mises en bouche . La première est un palet au parmesan avec une mousse, hyper légère à l'anchois et olives. La deuxième, que j'ai malencontreusement oublié de photographier, est un cappuccino d'asperges et anguille fumée, très parfumé et aérien. La balade au pays de Maxime Colin peut démarrer...




La première entrée: Langoustines de Nouvelle-Zélande, petits pois, menthe fraîche et tomates confites. J'ai volontairement pris l'assiette en photo dans son entièreté tant les reflets rouges provoqués par l'abat-jour me semblaient beaux. Toutefois, ça donne au plat une impression de minimalisme qui ne l'était pas du tout en réalité. Une jolie préparation gourmande, faite de différentes textures, pour accompagner des langoustines fondantes. La tomate confite, sous forme de petits points crémeux, donnait un petit je ne sais quoi de soleil très agréable.

La deuxième entrée: Effiloché de tourteau, daikon, gelée de pommes vertes et wasabi. Sans conteste l'assiette que nous avons préféré, surtout Chéri. Le croquant des radis, l'acidité de la pomme et la pointe de wasabi, explosif en bouche, on a beaucoup aimé.

La troisième entrée: Les asperges du pays, beurre noisette, caillé de brebis, livèche et pain Poilâne. Moi qui suit fan des asperges, j'ai aimé cette association avec le fromage de brebis que je n'avais encore jamais goûté auparavant. La cuisson des asperges est superbe, le croquant des petits croûtons très agréable.

Le plat: Merlan de Saint-Jean de Luz, chipirones (petit encornet), chorizo ibérique et artichaut. Le chef, très présent en salle et aux différentes tables, est venu lui même nous servir la sauce directement dans l'assiette, petite attention que j'apprécie toujours beaucoup. De nouveau, on sent toute la maîtrise et l'expérience du Chef dans la cuisson du poisson, les assaisonnements.

Le dessert: Vacherin glacé, fruits exotiques, yaourt, chocolat blanc et cardamome. On finit ce repas en apothéose avec un dessert que j'ai adoré. La mangue, de très bonne qualité et mûre à souhait, le coulis, légèrement acide rendant l'ensemble du dessert détonnant. Délicieux.

Les mignardises: Une madeleine, apportée encore chaude, mmmh; un petit cookie et un biscuit rempli d'une crème de citron exquise.

Verdict, nous avons passé un très bon moment culinaire chez Maxime Colin. Une cuisine maîtrisée et audacieuse, faites d'associations de textures et de produits de qualité. Le service est certes encore un peu maladroit vu l'ouverture récente de l'établissement mais nous avons beaucoup apprécié l'envie de bien faire du jeune garçon de salle, son sourire constant et sa simplicité. Côté prix, on démarre à 47€ pour le menu 3services. Le menu que nous avons dégusté est proposé à 65€, ce qui est en soit tout à fait acceptable sur Bruxelles, avec les produits proposés et le talent de Maxime. On reste dans le niveau d'excellence culinaire de La Villa Lorraine mais à moitié prix , avec plus de simplicité et les petites touches personnelles du Chef. Une très belle adresse en devenir, c'est sûr, je remercie encore Maxime, ultra sympathique et accessible, et son équipe pour la jolie soirée que nous avons passé.


Adresse: Chemin des Curés, 1
               1950 Crainhem (Kraainem)
               02/720.63.46







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire