dimanche 26 juin 2016

La Grappe d'Or - Juin 2016

La Grappe d'Or à Torgny.

Samedi soir, c'est avec plaisir que nous avons découvert La Grappe d'Or à Torgny. Toute la famille avait fait le voyage jusque là afin de fêter comme il se doit l'anniversaire de ma soeur, Anne. Une pluie incessante nous avait accompagné depuis Charleroi mais c'est le soleil qui nous a accueilli lorsque nous sommes arrivés à Torgny, petit village de Gaume. Sans doute grâce au microclimat de la région, connu pour être chaud et sec. On l'appelle d'ailleurs la petite Provence belge. Une belle lumière et un ciel tout bleu pour découvrir les magnifiques maisons en pierre jaune typiques de l'endroit.

Le restaurant ne fait pas exception à l'architecture du coin et s'érige en superbe bâtisse de pierres jaunes. Il ne manque que le chant des cigales pour nous transporter à des kilomètres de la Belgique. A l'intérieur, des pierres apparentes, des poutres, des couleurs sobres et chics, un petit salon avec un grand feu ouvert, impressionnant, et au bout de ces deux pièces, une superbe veranda donnant sur les jardins. C'est là que nous prendrons notre repas. Une grande table ovale parfaitement dressée, une nappe immaculée, de jolis photophores blancs, des pots fleuris donnant ce petit soupçon de couleur très agréable. Nous sommes dix dont trois enfants et la table ovale est particulièrement bien pensée et agréable.




















Le service est mené par Monia, l'épouse du Chef, souriante, accessible et très agréable. Elle ne lésine pas sur les petites attentions, toujours très gentilles et pas du tout forcées, un réel plaisir. Chaque étape du repas nous est expliqué de manière très complète, la provenance des produits, les modes de cuisson, les herbes, les bouillons, elle transforme le repas en une histoire passionnante. Elle est entourée de garçons de salle, efficaces et portés par l'envie de bien faire.

Plusieurs menus sont disponibles. Le menu "Inspiration" à 59€, le menu "Composition" à 71€ et le menu "Réflexion" à 110€. Toute la carte fait évidemment honneur aux produits de la région. Clément Petitjean fait partie du collectifGénération W et il met un point d'honneur à mettre en valeur les produits locaux. Notre choix s'oriente vers le menu Inspiration, idéal vu que nous sommes accompagnés d'enfants. Un forfait vins est proposé pour chaque menu mais une fois n'est pas coutume, nous avons des connaisseurs autour de la table, mon beau-frère fait donc sa sélection personnelle dans une très belle carte des vins.




L'apéritif: un champagne Louis Roederer rosé Vintage 2005

La première mise en bouche: Julienne de fenouil, cerise mariné et espuma de brebis. Léger, subtil, un mélange de saveurs très intéressant.

La deuxième mise en bouche: Coulis d'orge maltais, radis et mousse de foie gras. Mmmh, onctueux, et vif en bouche tout en restant très équilibré, on a adoré.


La troisième mise en bouche: Arrivée fermée à table, on découvre un bouillon de crevettes, un cromesquis et une julienne de légumes. Une jolie présentation, une explosion de saveurs grâce à ce bouillon très bien réalisé.

Plusieurs pains sont proposés dont les petits flutes à l'Orval et échalotes complètement délicieuses et gourmandes. Les différents sels sont présentés sous forme de cristaux, à râper, très originale mais nous n'avons pas eu à les utiliser vu la grande qualité des mets dégustés qui ne manquaient évidemment d'aucun assaisonnement.


La première entrée: Coulis d’ail des ours, tempura de crabe en mue, asperge blanche pochée, mozzarella de Neufchateau, tofu fermenté. Une entrée froide, très équilibrée, des asperges parfaitement cuites, les tempuras ultra goûteuses et ce petit coulis, un délice. Quant à la mozzarella belge, je ne savais absolument pas que cela existait mais elle était délicieuse (j'ai d'ailleurs passé commande à ma soeur qui m'en rapportera la prochaine fois qu'elle remonte sur Charleroi).

La deuxième entrée: Bœuf LimousinFarm de Lothar Vilz, raviole d’épeautre de Paliseul au bœuf confit pistache, guacamole, condiments frits, bouillon léger. L'entrée chaude, j'ai adoré, c'était gourmand, plein de saveurs comme j'aime, un bouillon légèrement corsé qui magnifiait la préparation en bouche.


Le plat: Lapin d’Ardenne cuit entier au « torchon », compression de cresson sauvage, épinard et pissenlit, pomme grenaille de Somethonne, gnocchis d’orties. J'avais quelques appréhensions point de vue lapin, je n'aime pas trop ça mais je ne dis jamais non dans les restaurants étoilés, car je suis rarement déçue. Et j'ai bien fait, c'était juste délicieux. Les gnocchis d'orties, surprenants et fondants à souhait, une réussite, j'ai mangé mon plat avec enthousiasme et délectation. Chéri n'a pour sa part pas voulu tenté l'expérience du lapin et c'est sans aucun problème qu'un autre plat lui a été proposé.

Le plat des petits loulous, joliment présenté. Du lieu, des grenailles, des carottes fondantes et une petite sauce rappelant de la sauce barbecue, ils ont tout mangé. En entrée, une petit assiette de diverses charcuteries locales leur avaient été servie. Le tout en concertation avec les mamans. Super!

Le fromage, que nous avions pris en supplément. Pas de chariot mais une sélection de fromages de qualité accompagnés d'une multitude de gourmandises: des mûres, des radis en pickels, du granola maison, une confiture de ??? (je ne sais plus mais c'était super bon) et du shizo que j'ai adoré. L'association shizo fromage, juste excellentissime.

Génération W: Clément Petitjean fait partie des Chefs fondateurs de ce collectif qui a pour but de mettre à l'honneur toutes les richesses du patrimoine gastronomique wallon. Et ça, on adore ;-)

En pré dessert, une petite crème brûlée, préparation signature de la maison qui était tout simplement à tomber.

Le dessert, que j'ai bien eu du mal à photographier sans ombre dans l'assiette (merci Chéri d'avoir rattraper le coup grâce à tes talents de correcteur ;-)): La "Rôbosse"… Pomme au four, pâte levée caramélisée, pousse d’épicéa, sorbet à la crème épaisse, cidre Munaut. Super frais et gourmand, des saveurs très délicates, particulièrement le sorbet, et la petite guimauve. Une jolie touche sucrée pour terminer en beauté.

Une liste impressionnante d'infusions, de cafés et de différents pousse-cafés a finalisé notre repas avec de délicieuses mignardises dont nous n'avons fait qu'une bouchée tant elles étaient bonnes.


En bref, un magnifique moment gastronomique qui a pris une dimension encore plus plaisante grâce à la présence de tous les gens que j'aime autour d'une même table. Merci à ma soeur et mon beau-frère de nous avoir permis de découvrir l'univers culinaire de Clément Petitjean et cette région gaumaise tout simplement magnifique. Une cuisine savoureuse, raffinée, parfaitement réalisée. Des produits de très haute voltige provenant quasi à 100% des environs directs et ça, ça a particulièrement plu à ma soeur, elle-même de la région. Un seul regret, n'avoir pu rencontrer le Chef himself. Qu'à cela ne tienne, j'espère qu'il lira ces quelques lignes. Merci à vous Clément, à Monia pour son accueil ultra agréable et à toute votre équipe pour ce repas dans les étoiles.

Site internet: http://www.lagrappedor.com/fr

Adresse: Rue de l'Ermitage, 18
              6767 Torgny
              063/57.70.56


Cotation: 1 étoile Michelin, 17/20 au Gault et Millau

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire