samedi 30 juillet 2016

Le Prieuré Saint-Géry - Juillet 2016

Le Prieuré Saint-Géry à Solre-Saint-Géry.

Si il y a bien un rendez-vous gourmand inratable dans ma petite tête de gastronome, c'est ma visite annuelle au Prieuré Saint-Géry. Nous avions, cette année, choisi d'y aller en juillet afin d'y goûter la cuisine du menu d'été. 

L'adresse est connue et reconnue de tous. Vincent, depuis plus de 20 ans maintenant, charme ses convives grâce à son génie culinaire alliant tradition, technique, créativité et les plus beaux produits de la région. Il entoure chaque repas passé dans son restaurant d'une dimension gourmande que je n'ai jusqu'à présent jamais retrouvé ailleurs si ce n'est peut-être au Délice du Jour. Il est et reste mon coup de coeur, mon déclencheur de bonheur gustatif, celui chez qui mon âme de gastronome a vu le jour il y a presque 10 ans.

L'établissement est situé en pleine campagne, à quelques minutes seulement du centre de Beaumont. Cet ancien prieuré, recouvert de vigne vierge et fleuri harmonieusement nous ouvre ses portes. Jeudi soir, le soleil inonde la bâtisse de quelques rayons, les oiseaux chantent, ce qui rend l'endroit encore plus joli. 




La décoration intérieure du restaurant se veut moderne et parfaitement agencée. Plusieurs petites salles dont le fameux couloir des amoureux comme je l'appelle, des couleurs neutres mais savamment assemblées, des tableaux et photographies aux murs, de belles nappes blanches repassées à même la table, une jolie luminosité. Il règne dans le restaurant une sorte de perfection naturelle. Et la terrasse, ahlala, la terrasse, superbe, agréable et calme où le rouge des coussins se mêle aux buis, au cliquetis de la petite cascade, aux géraniums. Je vous laisse découvrir la beauté de l'endroit...







Nous sommes accueillis par Audrey, la responsable de salle, toujours si souriante et avenante. Son aura naturelle et agréable nous fait nous sentir bien dès notre arrivée. Elle nous accompagne à la découverte de notre chambre. Et oui, cette fois-ci, on passe la nuit dans une des chambres de l'hôtel et je ne peux que vous conseiller de faire de même pour profiter à fond de cette expérience exceptionnelle. 

Des formules chambre + repas sont d'ailleurs disponibles si vous le souhaitez, n'hésitez pas à consulter leur site... Petit conseil: pensez à réserver bien à l'avance car les chambres sont victimes de leur succès et il faut s'y prendre assez tôt pour être sûr d'avoir de la place à la date souhaitée...

Notre chambre est une jolie pièce, sur deux étages, remplie de lumière. Le style se veut ancien tout en restant confortable et accueillant. Mention ultra spéciale à la literie qui est tout simplement parfaite. On a dormi comme des bébés, le lit était très confortable.





Parlons du repas maintenant... Deux menus sont disponibles le soir: le menu "Célébration" en 4 services à 65€ et le menu "Promenade gourmande" en 6 services à 95€. On choisit sans aucune hésitation le deuxième avec la sélection de vins. C'est d'ailleurs toujours celui que nous prenons tant l'envie est grande de profiter un maximum de la cuisine de Vincent. Le menu Promenade gourmande vaut vraiment le détour.


En apéritif, je choisis un délicieux Gin de Biercée (la Distillerie est toute proche de Beaumont). La carte est impressionnante de variétés mais j'aime les produits belges.


Les mises en bouche démarrent en force avec à droite: un foie gras poêlé, gelée de porto et velouté de champignons, un délice - à gauche: un cannelloni de calamar, tomates, crumble de parmesan, une bouchée explosive et surprenante, 100% fraicheur.


On poursuit avec l'espuma de Burrata, jambon sicilien et huile de basilic présenté dans une coquille d'oeuf. Une mousse aérienne et pleine de ce bon goût de Burrata, avec au fond de la coquille quelques dés de tomates venant littéralement relancer les saveurs de l'espuma.


On termine les mises en bouche avec à gauche: l'anguille fumée, rémoulade et céleri frit, fraicheur assurée pour cette petite bouchée. Je n'aime pas particulièrement l'anguille mais elle était ici parfaitement associée et j'ai trouvé l'ensemble excellent - à droite, la Royale de moules, garniture de la mer et yuzu, goûteux, onctueux, les légumes, les moules, un plaisir.


Les pains, au fromage de Chimay, aux céréales, au thym et laurier, servis en petit pot individuel. Ils sont arrivés tous chauds, croustillants, miaaaammm. Un conseil, ne vous jetez pas dessus car vous n'arriverez pas au bout de votre repas ;-)


La première entrée: Mérus de Crabe Royal, tomates des jardins du Lorroir (maraîcher tout proche, basé à Sivry), parmesan et avocat. Des saveurs de saison, des tomates juteuses et goûteuses, le crabe exquis, on commence en douceur avec cette très belle assiette. 


La deuxième entrée: Saint-Pierre breton, Gambero Rosso mariné, artichaut, poivron doux et... son jus safrané amené dans son petit poêlon et laissé à table afin qu'on puisse à loisir s'en resservir. Une assiette équilibrée, une association de saveurs parfaite, un poisson juste fondant et parfaitement cuit.


Chaque plat a son jus, sa sauce, apporté directement à table. C'est un peu la marque de fabrique du Prieuré, gourmandise 10/10!


La troisième entrée, ma préférée: Langoustine, fèves des marais, petits pois, chou-fleur, lard croustillant. Servi avec la petite sauce que vous voyez juste ci-dessus. Un seul mot, miam! Une langoustine énorme, des petits pois qui apportent ce petit côté sucré et coquin, la saveur de la sauce et les assaisonnements qui boostent littéralement l'ensemble, un réel coup de coeur!


Une quatrième entrée (qui n'était pas au menu, surprise du Chef... J'adoooore): Plie bretonne, raviole de Conté, truffe et brocoli, jus de langoustines fumées. La préférée de Chéri. Un morceau de poisson les amis! Qu'on vienne donc encore me parler de cette légende absurde disant qu'on sort des restaurants gastronomiques en ayant faim! Une assiette tout en gourmandise, la raviole de Conté apporte une dimension très intéressante au plat, associée aux brocolis croquants et à un jus délicieux.


Le plat: Poitrine de pigeonneau d'Eneour, giroles, haricot beurre, mousseline de pomme de terre fumée. Whaouuu, j'ai adoré. Deuxième gros coup de coeur pour ce plat absolument parfait. Le pigeonneau, complètement fondant, les haricots beurres addictifs et ces petites giroles. Un jus légèrement corsé et la purée, mousseuse et savoureuse. Une réussite totale, une maitrise parfaite, merci Vincent.


La cuisse du pigeonneau est servie en cannelloni en deuxième assiette. Bouchée gourmande à souhait. Le produit est utilisé dans son intégralité et servi sous différentes formes, un réel travail d'orfèvre.


A ce moment du repas, je peux vous assurer que malgré une aptitude à beaucoup manger, le bidou est déjà biiiien rempli... Je me laisse toutefois tenter par quelques dégustations de fromages d'ici et d'ailleurs, présentés sur un somptueux chariot, avec quelques accompagnements très frais. Je profite un maximum de cette expérience hors pair ;-)


La première assiette sucrée: Crémeux de chocolat blanc, curry, abricot poêlé et glacé pistache. Le concept des saveurs est complètement respecté, le glacé pistache est juste à tomber, une belle assiette équilibrée, pas trop sucrée.

La deuxième assiette sucrée: Fruits des bois, macaron, granité framboise, chocolat. Des saveurs gourmandes que j'ai adoré. La fraicheur du granité après ce repas gargantuesque m'a beaucoup plu. Les fruits, d'une qualité incroyable, apportaient ce côté acidulé très agréable. Suivra encore l'énorme chariots de mignardises (que j'ai malheureusement oublié de photographier).


En bref, un repas enchanteur dans un endroit tout aussi enchanteur. Que vous dire qui n'ait pas déjà été dit à propos de ce magicien des fourneaux. Chaque assiette qui arrive devant vous est un moment de bonheur intense, une invitation à découvrir le vrai goût des bons produits, subtilement cuisinés et mis en valeur par les mains expertes de Vincent et de sa brigade. 

Je ne peux que vous inviter à découvrir ou redécouvrir cette superbe adresse dont la réputation n'est plus à faire. L'endroit idéal également si vous souhaitez vous essayer à la cuisine gastronomique. C'est sans conteste celui que je vous conseillerais, les yeux fermés, autant pour l'expérience culinaire que pour le service, plus qu'agréable d'Audrey et du personnel de salle. 

On reviendra, comme chaque année, car quand on y a goûté, on ne sait plus s'en passer. Merci Vincent, encore une fois, d'avoir transformé notre soirée à Solre-Saint-Géry en moment d'intense gourmandise, on ne s'en lassera jamais je crois. A très bientôt

Une dernière petite photo du superbe petit dej du lendemain matin



Adresse: Rue Lambot, 9
             5600 Beaumont
             071/58.97.00

Cotation: 1 étoile Michelin, 18/20 au Gault et Millau, 3 toques au guide Delta






1 commentaire:

  1. Excellent "résumé" de ce magnifique établissement dont je ne me lasse jamais ! Pour moi, c'est une référence gastronomique aux prix raisonnables.

    RépondreSupprimer