mardi 18 octobre 2016

Un week-end festif part I: Le Clos des Récollets

Le Clos Des Récollets à Durbuy.

Comme vous le savez tous maintenant, la première étape de mon week-end d'anniversaire était Le Clos des Récollets. Vous me l'aviez conseillé à plusieurs reprises et nous avions envie de nous oxygéner un peu. C'est donc tout logiquement que nous avons planifié une halte dans la plus petite ville du monde. 

Nous partons le coeur léger vers Durbuy en ce doux vendredi d'octobre. Entre petites ruelles pavées, boucheries artisanales et commerces en tout genre, nous découvrons un beau village typique où il fait bon vivre. Par chance, le soleil nous accompagne et après une promenade découverte très agréable, nous voilà devant ce qui sera notre endroit de vie pour quelques heures.

Le Clos des Récollets illustre parfaitement le charme du vieux Durbuy. Un hôtel restaurant entièrement fait de pierres, datant du XVIIème siècle, où le talentueux Chef, Frédéric Bruneel et sa femme oeuvrent avec coeur à satisfaire les plus gourmands d'entre nous. Pour la petite anecdote, Frédéric a entre autre bossé au Sea Grill, au côté du très renommé Yves Mattagne.






L'endroit est joli et bucolique. Aucun accès en voiture n'est autorisé pour les touristes. Cela ne nous a personnellement pas du tout dérangé vu qu'on a trouvé un parking tout proche... En effet, Durbuy est régi par des règles assez strictes niveau stationnement et compte donc plusieurs parkings en dehors du centre. Je ne peux que vous conseiller le parking des Topiaires, situé à 2 minutes à pied du restaurant. Il est le plus compétitif: cinq euros, que vous restiez une heure, deux jours ou une semaine.

Une fois à l'intérieur, le charme opère. L'alliance de la pierre et du bois donne à l'endroit un côté chaleureux. Les couleurs claires, la grande horloge, quelques toiles colorées, le salon et ses fauteuils orangés, apportent la touche plus moderne. A la belle saison, leur terrasse à l'avant de l'établissement est indéniablement un point fort.

L'accueil est tout aussi agréable. Nous discutons longuement avec Angélique, femme du Chef, qui allie à merveille son job à l'hôtel et son rôle de maman.









Vu l'heure et quart qui nous sépare de la maison et voulant profiter à fond du moment, nous avions choisi de dormir sur place. Nous découvrons notre chambre, tout en simplicité, ultra clean, douillette et confortable. Une jolie vue de notre balcon, un calme permanent, on est comme plongé dans une petite bulle de douceur. 





Il est l'heure de descendre faire ce que j'aime le plus: manger! Il est 19h15 quand nous arrivons et les deux petites salles sont déjà quasi combles. L'établissement est sans conteste une des adresses les plus prisées de la ville. 

Trois menus à la carte: Le menu du Clos, en 3 services, à 35€ (55€ avec les vins); le menu Gourmand, en 4 services, à 62€ (87€ avec les vins) et enfin, le menu Gastronomique, en 5 services, à 75€ (106€ avec les vins). Tous les plats proposés dans ces menus peuvent également être dégustés en plat unique. Je vous laisse deviner quel menu nous avons pris et découvrir le bon repas qui nous a été servi...


Nous choisissons en apéritif notre breuvage favori du moment: un Gin tonic, parfaitement servi. Pour moi un Hendricks et pour Chéri, un Copperhead et ses notes d'agrumes.


Trois mises en bouche pour accompagner notre apéritif:
- à gauche: un petit chou farci au fromage.
- au centre, un cappuccino de soupe de poisson.
- à droite, une mousse de langoustines.


En première entrée: Filet de maquereau mariné aux épices, purée d'abricots et fraicheur acidulée. Une jolie présentation, des saveurs peps, l'alliance des fruits et du poisson est intéressante.


La deuxième entrée: Filet de sole, coulis de cresson, girolles, crème légère au vin jaune. Le côté gourmand de ce plat, avec cette sauce onctueuse au vin jaune (qui m'a fait pensé au célèbre sabayon de Vincent) nous a séduit.


La troisième entrée: King Crabe, risotto aux truffes, beurre noisette, tomates confites et émulsion au parmesan. Coup de coeur! Les saveurs alliant la méditerranée, la mer et la truffe, ne pouvaient que nous plaire et ce fut le cas.


Le plat: Poitrine de pigeon, racines et petits oignons glacés, purée de céleri râve, sauce au naturel. C'est le plat de saison par excellence des dernières semaines et nous avons encore une fois apprécié la parfaite cuisson du pigeon, fondant littéralement en bouche. L'assiette est généreuse, pleine de couleurs et parfaitement réalisée.

Après ce défilé d'assiettes, nous faisons abstraction du fromage. N'étant pas ultra addicts de ce met, c'est lui que nous mettons de côté le plus facilement lorsque le bidou commence à bloquer. Quoi qu'il en soit, si vous n'êtes pas trop dessert, vous pouvez sans aucun problème prendre le fromage à la place des plaisirs sucrés.


Ahlala, le dessert! En plus d'être original, il est arrivé orné d'un joli feu de bengale. Que c'est gai de fêter son anniversaire!  A la dégustation, le ravioli de crème brûlée et banane, sa glace vanille et son coulis de persil étaient fort bons. Une association surprenante et séduisante.


Avec le café, des mignardises servies de jolie manière.

En bref, un repas tout en simplicité mais ne manquant en aucun cas d'audace et de gourmandise. Frederic met tout son coeur à servir des assiettes précises et sans chichis, cela s'est ressenti tout au long du repas. Côté vins, de bons accords, et une très jolie cave vitrée, située juste à proximité de notre table. Le service est sympathique, un jeune homme et une jeune fille très prévenants, et n'hésitant pas à discuter avec nous.

Après une nuit au calme, le petit déjeuner sous forme de buffet nous a comblé. Des viennoiseries, des confitures maison, des yaourts de la région, du salé, du sucré, des oeufs et le Chef, souriant et déjà présent en salle dès le matin pour discuter avec ses clients.
                             





Des formules compétitives alliant repas gastronomique et nuitée à l'hôtel sont proposées. Comptez environ 270 euros pour deux personnes. Je ne peux que vous conseiller ce superbe établissement si vous souhaitez vous rendre à Durbuy dans les prochaines semaines ou mois. Que ce soit en famille ou en amoureux, vous y trouverez votre place. La saison du gibier, le marché de Noël bien connu et les différentes activités dans la région n'en seront que plus agréables.

Quant à moi, il ne me reste qu'à remercier Bérangère, Frédéric et leur équipe pour cette superbe soirée qui m'a permis non seulement de découvrir leur bel établissement et la cuisine gouteuse du Chef mais aussi leur jolie ville que je n'avais encore jamais visité auparavant ;-)


Page Facebook: Le Clos des Récollets

Adresse: Rue de la Prévôté, 9
               6940 Durbuy
               086/21.29.69

Cotation: 14/20 au Gault & Millau

2 commentaires:

  1. Merci pour ces belles photos et ces précieux commentaires. L'espace d'un instant, je pensais vivre ces moments que vous nous faites le plaisir de partager...

    RépondreSupprimer