samedi 19 novembre 2016

Une jolie soirée entre Gastronautes et de bons petits plats...

L'Etoile des nuits à Charleroi.

Mardi, c'est à l'Etoile des nuits que je me suis rendue, à la rencontre de Nicolas et Fred, un super couple de lecteurs. Nicolas m'avait proposé de nous rencontrer autour d'une table afin que je lui remette son gain (il est un des deux gagnants du concours "Cuisine libre", vous vous souvenez?).

Je peux maintenant vous le dire: j'ai passé une soirée remarquable en compagnie de deux gars supers et tout ça dans un très chouette restaurant de notre bonne petite ville de Charleroi. Je vous explique...




Nous voilà chez Grégory Verstricht, Chef de l'Etoile des nuits. J'y avais déjà été en mai avec ma maman et sa cuisine nous avait laissé un fort bon souvenir. Simplicité, efficacité et bons produits, prix totalement abordables, l'établissement me paraissait idéal pour cette première soirée. 

Pour vous situer, l'Etoile des nuits se trouve dans la rue de la Justice, pas loin de la sortie du parking de l'Inno. Pas de difficultés pour se parquer le soir, c'est sympa, ma voiture a trouvé sa place juste en face du resto, youhouh. 

L'intérieur est assez simple mais confortable. De jolis cadres aux murs, une lumière tamisée créant une ambiance très sympa.





Grégory travaille quasi seul et mise à fond sur la fraîcheur de ses produits. Il fait d'ailleurs importer régulièrement divers aliments du célèbre Rungis. La carte est donc assez courte, quelques plats et trois menus qui peuvent être accompagnés d'un forfait vins:

- le menu 3 services à 35€
- le menu 4 services à 45€
- le menu 5 services à 55€

La cuisine de Grégory? Je la qualifierai de traditionnelle et généreuse, une cuisine française raffinée mais sans chichis et pleine de saveurs. 

Nicolas, Fred et moi, on papote, on papote, on papote, on partage nos divers expériences gastronomiques, on se découvre autour de notre apéritif et voilà qu'arrivent les mises en bouche. La demoiselle au service est fort sympathique et nous apporte les assiettes à un rythme adapté vu notre grande envie de discuter. Je vous laisse découvrir notre repas...


Les mises en bouche: 
- un petit risotto aux chanterelles
- un velouté de légumes  et son espuma de chèvre


La 1ère entrée: Les Saint-Jacques à la bisque et légumes. Un bon début de repas, une petite sauce très gourmande et trois belles Saint-Jacques que j'ai trouvées peut-être un poil trop cuites à mon goût. Après les goûts et les couleurs, on connait la chanson, ça ne se discute pas ;-)


La deuxième entrée: Crevettes à la façon du chef, Ricard et estragon. Nous avons beaucoup aimé cette assiette, une sauce délicieuse, très savoureuse, des petits morceaux de tomates, une fort belle réalisation.


Mon plat et celui de Nicolas: Poisson du marché aux girolles et ses légumes. Un bon morceau de sandre, des légumes superbement glacés et en nombre, une sauce très goûteuse (et la saucière à table), un top plat tout en simplicité mais très juste.


Le plat de Fred: Le Bel agneau français à basse température. Même garniture que pour notre plat, l'agneau a complètement ravi Fred qui n'a eu pour ce plat que de vifs compliments. La cuisson même de visu était parfaite.


Mon dessert: une dame blanche délicieuse, une crème chantilly faite maison (ahlala, ça, c'est topissime et assez rare pour être souligné).


Le dessert de Nicolas et Fred: Le pain perdu. Je n'y ai pas goûté mais je vous retranscris les paroles de mes deux acolytes: il s'agit du meilleur pain perdu qu'ils aient jamais goûté. Il n'y a rien à ajouter je pense ;-)

En bref, une magnifique soirée qui s'est terminée bien tard tant nous avons parlé, parlé et encore parlé. C'était vraiment agréable. Découvrir des gens qui sont habités par la même passion, ne pas voir les heures passer, c'est un des meilleurs côtés que m'ait amené mon petit blog gourmand.

Greg est venu nous rejoindre en fin de service. J'ai adoré sa proximité, le fait qu'il sorte régulièrement de cuisine pour discuter avec  ses clients. Un jeune indépendant, courageux et motivé, qui construit petit à petit son établissement et sa réputation. Je vous conseille vivement d'aller le découvrir, il en vaut vraiment la peine.

Nous nous sommes quittés sur le coup d'1h du matin, en se promettant de vite se revoir. Je me levais à 4h30 pour aller travailler, je peux vous dire que quand le réveil a sonné, je n'ai pas rigolé. Mais qu'importe, ça en valait vraiment la peine ;-) 


Page Facebook: L'étoile des nuits

Adresse: Rue de la Justice, 2
               6000 Charleroi
               071/70.07.42

Article antérieur sur l'Etoile des nuits: Etoile des nuits mai 2016

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire