jeudi 24 août 2017

La Plage d'Amée à Namur

Mercredi passé, Chéri et moi, sur un coup de tête, comme souvent, nous mettons en tête de passer notre repas du soir au restaurant...

Oui, d'accord, mais où? 

Entre les restaurants fermés pour congés annuelles, tellement nombreux en ce mois d'août, et ceux déjà complets, le choix est cornélien... On cherche, on réfléchit, on téléphone et on finit par trouver une table à La Plage d'Amée.

La Plage d'Amée, c'est le restaurant du Chef namurois Julien Wauthier, demi-finaliste malheureux de l'édition 2017 de Top Chef qui avait si bien représenté nos couleurs lors de la compétition il y a quelques mois maintenant.




Parlons en de Top Chef...

Même si honnêtement, je ne rate jamais une émission, je ne suis jamais tombée dans la folie médiatique apportée par celle-ci et ne visite donc jamais le restaurant d'un participant dans les semaines qui suivent les diffusions. 

Je préfère nettement laisser l'engouement retomber et découvrir l'établissement en toute quiétude et impartialité. 

En ce mercredi soir d'août, l'occasion était donc toute trouvée ;-)

A notre arrivée, le quartier où se trouve le restaurant ne me séduit pas particulièrement mais nous découvrons assez rapidement les petits trésors qu'offre la Plage d'Amée. Une vue magnifique en bord de Meuse, une terrasse et un espace vert très agréables. 

Chéri a pris les photos de l'établissement après le repas, au crépuscule. Ca rend, je trouve, véritablement honneur au cadre.







Après un accueil sobre mais agréable, nous prenons place dans la belle salle lumineuse, qui grâce aux immenses baies vitrées, offre une vue quasi identique à celle qu'on aurait eu en terrasse si le temps avait été de la partie.

La décoration est elle aussi assez sobre. Pas de chichis, pas de nappes, une belle vaisselle se suffisant à elle-même. Les tables sont résolument simples et bien espacées les unes des autres.




Au programme:

- Le menu Plage en 3 services à 37€ et son forfait vins à 20€. Vous aurez le choix parmi 3 entrées, 3 plats et 3 desserts. 

- Le Menu Top Chef en 5 services à 59€ et son forfait vins à 30€. C'est vers celui-ci que nous nous dirigeons, le prix étant, je trouve assez respectable. J'ai souvent vu des participants Top Chef gonfler leurs prix à outrance, ce qui n'est pas le cas ici.


Pour accompagner nos apéros, c'est deux très jolies mises en bouche qui nous ont été servies:

- une tartellette à l'encre de seiche, pomme verte et moule, bien pep's.
- une crème brulée de tomates et son espuma de parmesan. Proposition simple de prime abord mais que nous avons adoré tant en texture qu'en goût.


La première entrée:
Homard, bouillon de légumes clairs, girolles et houmous de coriandre.

Une très belle entrée en matière, pleine de gourmandise. Le bouillon était peut-être un peu léger à mon goût, je l'aurais sans doute préféré un peu plus corsé mais l'ensemble était équilibré et le homard bien présent. Le petit houmous à la coriandre, servi à part (photo du dessous), m'a totalement transportée.



La deuxième entrée:
Turbot confit au beurre demi-sel, mousseline de chou-fleur fumé et fenouil.

Miam! C'est souvent les plats les plus simples qui me séduisent le plus. J'ai retrouvé les saveurs d'un bon plat de poisson, divinement cuisiné, une petite sauce pleine de goût, tout en douceur.


La petite pause:
Sorbet concombre et pomme verte.

Une touche de fraicheur très sympa et acidulée.


Le plat:
Canette des Challans, foie gras poêlé, purée de patate douce, poivre de Timut et cerises au romarin.

Encore une fois, une assiette réussie et maitrisée, une viande fondante, associée au foie gras parfaitement cuit. Zéro fautes pour ce plat gourmand et généreux et une mention spéciale pour les cerises au romarin qui apportaient de belles saveurs à l'ensemble.


Le dessert:
Gaufre de Bruxelles maison, crémeux chocolat blanc vanille Sechuan comme une chantilly, fraises, sorbet violette.

Rhooooo, que c'était bon. Un dessert rempli de Belgitude, sans trop en faire mais qui a su garder un côté ultra gourmand. Le sorbet à la violette venait finir le côté régressif de cette jolie assiette, j'ai beaucoup aimé et ma po(u)lpette aussi!


Pour terminer, un macaron au beurre salé pour accompagner le café. Seul petit regret. Une ou deux autres petites mignardises en plus ne m'auraient pas déplu mais ça reste un détail de grosse gourmande enceinte ça ;-)

En bref, repas à la hauteur de mes attentes à la Plage d'Amée. J'avais évidemment lu  énormément de choses à leur sujet et le risque d'être déçue était donc bien réel mais ce ne fut pas le cas. 

La cuisine de Julien est comme je l'imaginais, maitrisée et sans excès. Sa cuisine est simple sans manquer d'audace, gourmande et savoureuse... à son image en fait.

Côté service, fluidité et efficacité au programme. Un personnel de salle très impliqué, et une jeune demoiselle avec qui j'ai échangé quelques anecdotes concernant ma grossesse en toute convivialité... tout ce que j'aime! L'échange, la sympathie, le pas du tout guindé tout en restant pro, c'est ça pour moi un service en salle réussi.

J'avais également entendu parler d'une salle très bruyante. Je n'ai personnellement pas trouvé celle de la Plage d'Amée plus ou moins bruyante qu'une autre. Le restaurant était rempli et c'est un peu obligatoire à moins que chaque convive décide de passer son repas en silence. La présence de familles avec enfants m'a ravie, moi qui d'ici quelques semaines serai accompagnée d'une petite poupée.

Pour ce qui est du rapport qualité prix, je le trouve personnellement très correct. Nous avons payé 145€ pour nos deux menus, nos apéritifs et de l'eau pétillante. Pas de vins pour Chéri ce soir qui n'avait juste pas envie de boire tout seul.

Je n'ai par contre pas eu la chance de rencontrer Julien, sans doute encore occupé en cuisine mais ce n'est que partie remise. Je n'allais quand même pas l'obliger à sortir de sa cuisine, juste pour me faire un bisou.

A bientôt les Gastronautes ;-)

Site internet: laplagedamee.be


Adresse: Rue des Peupliers, 2
5100 Namur
081/30.93.39

Cotation: 14/20 au Gault & Millau





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire