jeudi 28 décembre 2017

La Table de la Manufacture Urbaine: côté bistro

Il était temps!

Hier, nous avons enfin poussé la porte d'un restaurant après deux mois et demi d'abstinence forcée. Rien d'invivable, je l'admets, vu la petite merveille qui fait à présent partie de notre vie mais honnêtement, ça nous manquait!

Et c'est donc accompagnés de notre adorable petite poulpette que nous avons franchi la porte de la table de la Manufacture Urbaine, la rutilante nouvelle attraction gastronomique de Carolofornie.

Pour ceux qui ne situent pas encore ce restaurant, il s'agit du nouveau bébé made by La Manufacture Urbaine, établi dans les anciens bureaux de Randstad, place Buisset. Deux espaces, sur deux étages: le bas dédié à une cuisine plutôt brasserie, l'étage à une cuisine se voulant plus gastronomique.




_____________

Nous avions déjà découvert l'endroit lors de la soirée d'inauguration à laquelle nous avions été conviés il y a quelques semaines mais n'y avions pas encore réellement mangé.

Un magnifique immeuble, totalement rénové. Une décoration moderne chic, tout à fait dans l'air du temps. Vous pouvez retrouver les photos que nous avions prises ce soir-là en cliquant juste ICI.
____________

Pour cette première sortie gourmande à trois, nous avons donc choisi le côté bistro, au rez-de-chaussée, réservant le côté table et ses propositions plus gastronomiques à un repas en amoureux que nous nous octroierons sans nul doute d'ici quelques semaines.

J'avais réservé notre table pour 14h, histoire d'éviter le rush de midi, ses temps d'attente sans doute un peu plus longs, et ainsi être le plus à l'aise possible avec bébé. Pour info, l'espace bistro est ouvert non stop de 11h à 22h. C'est bien pratique et pas très courant à Charleroi.

Verdict: un accueil très pro, des jeunes gens au service très impliqués, une ambiance assez détendue et une grande cuisine ouverte. Autant d'ingrédients qui ont rendu ce moment à la Table fort agréable.

Dans les assiettes, des propositions "bistro" bien ficelées, des produits de grande qualité, des cuissons réussies et cette béarnaise mmmmmh!!!

Mille excuses, les photos sont sans doute un peu moins réussies que d'habitude mais avec un bébé de deux mois sur les genoux et une luminosité bien belge d'un jour d'hiver, autant vous dire que ce ne fût pas chose aisée.


L'entrée de Chéri:
Risotto "bistro", jambon Bellota, végétal, parmiggiano.

Une autre façon de voir le risotto. Chéri a été surpris par cette revisite et n'a pas été subjugué par celle-ci. L'ensemble était toutefois harmonieux et gouteux.


Mon entrée:
Ceviche de saumon, croûtons et pickles d'oignons.

Une préparation simple et bien fraiche, comme je les aime. Un saumon d'ultra bonne qualité, un assaisonnement très juste et ces petits pickles d'oignons, miam!

Il n'y a parfois pas besoin d'en faire des tonnes pour réussir une assiette. En voici un exemple parfait.


Le plat de Chéri:
La pièce de boeuf "Black Angus" maturé 30 jours.

Un magnifique morceau d'une viande particulièrement gouteuse, une cuisson respectée, une petite sauce très savoureuse et des frites fort bien cuites. Une assiette parfaite de brasserie où j'ai évidemment laissé traîner ma fourchette de gourmande au grand dam de Chéri.


Mon plat:
Le ris de veau grillé béarnaise et panais caramélisé.

Mon met de prédilection, le ris de veau! Un énooooorme morceau, bien grillé, justement moelleux à coeur, un vrai délice. Et cette béarnaise, totalement aérienne, j'en ai léché l'assiette. Petit moment de bonheur gustatif.

En bref, pas de réelles fausses notes à signaler lors de ce premier repas. La machine se lance doucement, il faut leur laisser le temps de prendre leur rythme de croisière. 

Je suis en tout cas très heureuse de compter un nouveau restaurant de qualité, dans le centre de Charleroi, où casser la croûte à tout moment de la journée. Soyons honnêtes, ce n'est pas monnaie courante...

Côté addition: 103€ pour nos apéros, une grande bouteille d'eau pétillante, nos deux entrées et nos deux plats. Un rapport qualité prix justifié vu les produits servis ainsi que la justesse des préparations.

En conclusion: un très chouette moment passé à la Table de la Manufacture Urbaine. Et pour parfaire la chose, une petite gastronome qui a été sage comme une image et nous a permis de découvrir tout ça très sereinement.



Adresse:  Place Buisset
6000 Charleroi
071/70.20.18


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire